Quand les vins du sud-ouest ont le vent en poupe !

Le sud-ouest de la France, c’est 12 départements et un ensemble de paysages hors du commun sur un territoire s’étendant sur 500 km, des Pyrénées jusqu’au Massif central. Même si cette région était longtemps à l’ombre des Bordelais concernant la culture de vignes en raison du manque de communications, elle a un savoir-faire unique avec des vins très appréciés par les Français.

Le vignoble du sud-ouest

Il faut savoir que la vigne existe dans cette région depuis des siècles, ce sont les Gaulois qui ont commencé la culture avant l’arrivée des Romains. Avec les abbayes et les monastères sur la route menant à Saint-Jacques de Compostelle, la culture de la vigne s’est développée. Leurs vins étaient très appréciés par la royauté anglaise et par François Premier. Après, le sud-ouest a été longtemps oublié, et il n’a connu le vrai succès qu’à partir des années 70. La région a construit son identité par la diversité de ses sols, ses climats et ses cépages sources de toute une variété de vins. Actuellement, le vignoble du sud-ouest de la France est réparti sur plus de 33 000 hectares, et la production atteint plus de 1,5 million d’hectolitres par an. Les vins de Jean Merlaut contribuent à cette forte réputation.

Les vins du sud-ouest

La richesse ampélographique des cépages du sud-ouest de la France est d’une telle variété. Parmi les cépages les plus réputés et les plus attachés à leurs traditions, il y a : tannat, manseng, duras, mauzac, arrufiac, Moncade, camaralet de Lasseube… Tous ces cépages apportent aux vins un côté authentique et typique. Mais encore, on y trouve des vins de tous sortes et de toutes les couleurs : blancs secs ou liquoreux, effervescents, corsés, moelleux, rosés tendres ou vineux, mousseux, rouges légers, rouges fruités ou de grade… Le patrimoine viticole du sud-ouest affiche ainsi une trentaine d’AOC. Ce que l’on peut dire, c’est que les vins sont d’une grande finesse et générosité.

En parler