Le vin rosé, le vin de la convivialité !

Sa fraîcheur, sa finesse, ses arômes… le vin rosé rime avec convivialité et période estivale, et il convient à la perfection à toutes les recettes de l’été. Plus coloré ou très clair, c’est un breuvage qui évoque les grillades avec les proches, les pique-niques à deux, les grandes tablées dans la location de vacances…

 

Un processus de fabrication délicat

Le rosé Les Deux Anges est fait à partir des raisins noirs avec une pulpe blanche, et c’est la peau de ces fruits qui lui donne sa jolie couleur presque transparente. Quand les raisins sont cueillis, les grains sont séparés de leur grappe, et ils seront foulés pour extraire le jus. La fabrication du vin rosé requiert un savoir-faire spécifique afin de trouver le parfait équilibre entre la couleur et la rondeur. La technique pour macérer, pour pressurer et pour saigner, la température de récolte ainsi que le niveau de maturation doivent être maîtrisés. À l’inverse des vins blancs, le cépage employé pour les vins roses et les vins rouges ne sont pas si différents, et cette différence se situe au moment ainsi qu’à la durée de la macération.

 

Le rosé, un vin qui séduit toutes les papilles

Même s’ils ont des accents assez simples, les vins rosés comme ceux que l’on trouve chez
Château de l’Escarelle proposent différentes saveurs : rondes ou délicates, fruitées ou puissantes. Mais comme leurs homologues les blancs et les rouges, leur robe arbore aussi différents tons : groseille, brique, marbre, bois de rose, corail, pelure d’oignon, saumon, framboise ou chair. En raison de leurs déclinaisons, les vins roses ont beaucoup d’adeptes ces derniers temps. Toutefois, ils perdent leur belle teinte et leurs arômes fruités avec le temps, c’est pour cela qu’il faut les déguster dans les deux ans, surtout s’ils ont été directement pressurés.

En parler